P. 3. Du 22 février au 12 mars...

Publié le par Jean-Emile Andreux

A l'Institut technique de la Communauté française Henri Maus de Namur

     (www.henrimaus.be)  
                        

 
                             EXPOSITION


 

"Le Judenlager des Mazures et ses déportés"

inauguration le 22 février

A l'initiative et sous la responsabilité de Florence Subissati, assistante de conservation, la Bibliothèque centrale de Charleville-Mézières a monté une exposition de 9 panneaux retraçant l'histoire du seul camp pour Juifs de Champagne-Ardenne entre 1942 et 1944.

Les 288 déportés identifiés à ce jour, provenaient tous d'Anvers, emmenés sur place en un convoi datant du 18 juillet 1942.

L'histoire a démontré que les Mazures furent l'antichambre directe de la mort de ces Juifs à Auschwitz.

Les archives et documents rassemblés dans ce cadre, n'avaient point été exposés en public auparavant. Ils proviennent tous des recherches menées depuis 2002 sur ce Judenlager "oublié" par Jean-Emile Andreux et soutenues par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Le Service Communication de la Ville de Charleville-Mézières a prêté son concours pour les reproductions de ces archives et documents.

Grâce au Directeur Didier Leturcq, cette exposition franchit, pour la première fois, la frontière franco-belge pour être proposée dans les murs de l'Institut Technique de la Communauté Française Henri Maus à Namur.

Ouverte jusqu'au 12 mars, elle sera inaugurée :

le mercredi 22 février à 10 heures

ITCF H. Maus, place de l'Ecole des Cadets, 4 à 5000 Namur

 

Le Directeur de l'ITCF, Didier Leturcq

 

Le Bourgmestre de Namur, Bernard Anselme

 

La Présidente de l'Association pour la Mémoire du Judenlager des Mazures,

Yaël Reicher

 

L'auteur des recherches, Jean-Emile Andreux

ont l'honneur de vous y inviter.

 

Adrienne Fontaine devant le panneau consacré à son père, Emile Fontaine, résistant ayant sauvé douze évadés des Mazures mais abattu par la Gestapo de Charleville le 30 mars 1944
(photo prise à la Bibliothèque centrale de Charleville-Mézières par M-F Barbe)

 

Publié dans Exposition

Commenter cet article

Rob Kremer 15/02/2006 19:46

Je vous félicite du fait que l'exposition sur le Judenlager des Mazures quitte les Ardennes et soit visitée dans d'autres villes. Il n'est jamais trop tard pour apprendre la vérité...Rob Kremer, fils de déporté des Mazures mort à Auschwitz