P. 59. Le Judenlager des Mazures sur le Géoportail

Publié le par Jean-Emile Andreux

Vue aérienne du "camp pour Juifs"

Inauguré mais toujours pas vraiment opérationnel, "le Géoportail permet à chacun de naviguer en 2D sur les photos aériennes et les cartes IGN de la commune ou du lieu de son choix. La balade en 3D sera opérationnelle en octobre."

Grâce à ce Géoportail, voici le site du Judenlager des Mazures, taillé dans la forêt, destiné au travail forcé de Juifs anversois astreints à la fabrication de charbon de bois pour les gazogènes allemands. Ce site se visite au Nord du village des Mazures, légèrement à l'écart de la route qui montant de Revin, va plonger ensuite sur le village.
La découpe du camp dans le paysage est restée nette et claire depuis son ouverture en juillet 1942 et sa fermeture en janvier 1944. En effet, cette antichambre de la mort avant Auschwitz, a été ensuite reconvertie en terrain municipal de football.




Consulter : Géoportail, http://www.geoportail.fr

Légende :

- Le rectangle S-W / N-E du camp.
- L'emplacement de deux fours destinés à la fabrication du charbon de bois. Aujourd'hui ne subsistent dans le sous sous-bois et parmi les ronces, que quelques ruines éparses.
- Les déportés furent enfermés pour les nuits dans la Fonderie Henon, faisant face au Judenlager en construction. Et ce, du 18 juillet 1942 au 23-24 octobre.
- La pierre du souvenir a été dressée le 16 juillet 2005 sous un alignement de chênes, en bordure du camp.



Légende :

- Le Judenlager était entouré d'une enceinte de barbelés de deux mètres de hauteur, le portail d'entrée étant marqué par le corps de garde allemand.

- Le chemin de fer à écartement étroit, appelé Decauville, n'était pas pourvu de locomotive. Les déportés devaient pousser eux-mêmes les wagons à travers la forêt vers les Marquisades.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article