P. 66. En Belgique : du rififi au FN

Publié le par Jean-Emile Andreux

"Président à vie" du Front National, Daniel Féret déjà condamné pour "incitation à la haine raciale"... est poursuivi en justice par ses propres troupes

 

Fondateur en 1985 d'un FN à la sauce belge et auto-proclamé président à vie de ce parti d'extrême droite, Daniel Féret a été condamné le 18 avril dernier pour "incitation à la haine raciale" par la Cour d'appel de Bruxelles. Avec 10 ans d'inégibilité ! Alors qu'en Belgique, les élections communales et provinciales sont prévues en octobre prochain. Si l'intéressé n'accomplit pas 250 heures de travail d'intérêt général (dans le domaine de l'intégration de personnes étrangères, bonjour l'humour noir), il se verra de plus infliger 10 mois de prison ferme.

En foi de quoi, le 27 juin dernier, le Parlement de la Communauté française a décidé de lui retirer son immunité parlementaire. Suivi le 8 juillet par le Parlement bruxellois.

Jouant forcément au martyr en fureur, Daniel Féret évoque une demande d'asile politique en... Russie. Pas moins... Cette requête recevrait l'appui pas vraiment surprenant de Vladimir Jirinovski, leader du LPDR, parti ultra nationaliste russe.

Mais à présent, ce sont des membres du FN même qui déposent plainte pour "abus de confiance, abus de biens sociaux" et autre joyeusetés reprochées à leur président. Jean-Pierre Borbouse, Emanuele Licari di Castel Mola et Patrick Sessler le soupçonnent ni plus ni moins de puiser dans la caisse du FN. Plus exactement dans les fonds reçus de l'Etat, subsides recyclés par exemple dans l'achat d'une villa au Cap d'Agde (?). Ainsi Daniel Féret ne semble-t-il même plus en odeur de sainteté parmi les siens. Pour se consoler de tels déboires judiciaires, peut-être pourrait-il s'arrêter sur le chemin de son exil moscovite et se remonter le moral avec une visite pieuse de l'exposition Arno Breker à Schwerin (voir page de ce blog) ?

 

 

A consulter : http://www.resistances.be et le "Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme" http://www.diversiteit.be/CNTR/Fr/

 

Commenter cet article

Shlomo Hanegbi 07/08/2006 11:56

Enfin, une bonne chose de faite ! Shlomo Hanegbi-Praport, fils de déporté des Mazures mort à Auschwitz.