P. 68. La future rue Emile Fontaine à Aubenton

Publié le par Jean-Emile Andreux

Inauguration : le 16 septembre prochain


Six pages de ce blog ont tenté de retracer l'importance prise par Emile Fontaine, capitaine FFI, dans l'histoire du Judenlager des Mazures et d'une dizaine de ses évadés. La Mairie d'Aubenton a décidé de donner son nom à la rue par laquelle la Gestapo l'emmena le 30 mars 1944 pour l'abattre à proximité de Besmont.

Grâce au Géoportail, voici une vue aérienne permettant de situer les différents lieux de souvenir attachés à la mémoire de ce Résistant :




- La ferme de Buirefontaine est celle où Emile Fontaine fit cacher des évadés des Mazures, les confiant à sa compagne Annette Pierron et à la mère de cette dernière, Camille. Depuis, un incendie a réduit en cendres ce ba^timent, n'épargnant qu'une grange.

- La Rue Emile Fontaine. Trompé par des gestapistes se faisant passer pour des Résistants, Emile Fontaine monte dans leur voiture rue St-Nicolas. Les nazis prennent la direction de Besmont par cette route qui va désormais porter le nom du Résistant.



- Une stèle est dressée sur les lieux du drame, là où Emile Fontaine a été assassiné après s'être rendu compte de la duperie dont il était victime. Il voulut alors se servir de l'arme qui ne le quittait plus à cette époque-là.

- A l'arrière de l'église d'Aubenton, une autre stèle porte son nom et son grade FFI. Elle figure sur la page 3 de l'"Hommage à Emile Fontaine" de ce blog.

 

 

- Enfin, et ce souvenir est celui voulu par des évadés des Mazures, dès 1946 une plaque d'hommage a été apposée dans le couloir d'entrée de la Mairie d'Aubenton. La présentation de cette plaque et de ses donnateurs fait l'objet de la page 4 de l'"Hommage à Emile Fontaine" sur ce blog.

Géoportail : http://www.geoportail.fr

 

Publié dans Emile Fontaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article