P. 171. Poètes de la Shoah

Publié le par Jean-Emile Andreux

 

TSAFON, Revue d'études juives du Nord, consacre son 2e hors-série à des "Poètes de la Shoah" (traduction de Jean-Marie Delmaire)

 

 Illustration de couverture : Serge Lamiaux

 

Créée en 1990 par Jean-Marie Delmaire, la Revue TSAFON (1) prouve que les nazis n'ont heureusement pas été capables d'éliminer la poésie avec cette fin cynique de tout un monde que fut "la solution finale". Ou plus exactement que même des poèmes survécurent à cette implacable Shoah qui programmait systématiquement la disparition des juifs et de leur culture.

 

Les oeuvres composant ce hors-série, y figurent en traduction française et en version orginale. Autant de poèmes écrits en ghettos, par des acteurs-témoins directs, autant de mots tracés avec des cendres et des éclats d'étoiles mais qui empêchent le règne d'un silence total sur la Shoah, autant d'appels, y compris à la résistance (et donc autant de réponses aux auteurs qui accusent aujourd'hui encore les juifs de s'être laissé massacrer), et puis autant de prolongements dans la littérature israélienne...

Après un avant-propos situant ce hors-série dans l'histoire de TSAFON, et une présentation, y compris biographique signée de Jean-Marie Delmaire des "poètes juifs, expression de la résistance et de la catastrophe", ce recueil rassemble des poèmes de :

 

- Yitzhaq Katzenelson (ghetto de Varsovie) :

 

"Venez tous de Treblinka, de Sobibor, d'Auschwitz,

De Belzec venez, de Ponar, et de là aussi, de là et de là !

Avec vos yeux arrachés, avec votre cri pétrifié, un au secours sans voix,

Venez des marécages, des bourbiers profonds où vous gisez, des mousses pourries." (2)

 

- Avrom (Abraham) Sutzkever (ghetto de Vilna) :

 

"Tu n'as pas connu la joie du berceau,

Dont chaque balancement

Contient le rythme des étoiles.

Le soleil peut se fracasser comme du verre

Puisque tu ne l'as jamais vu briller." (3)

 

- des chants de la résistance : Mordekhai Gebirtig, un anonyme

et l'auteur du "Chant des partisans" (4), Hersch Glick (résistant du ghetto de Vilna puis combattant du ghetto de Varsovie) :

 

"C'est l'aube. En rampant elle sort de la forêt

Avec des guirlandes de neige dans les cheveux,

Enhardie par cette petite victoire

Pour la nouvelle génération de liberté."

 

- de quatre poètes israéliens : Uri Zvi Greenberg, Avraham Shlonsky, Nathan Alterman et

 Aaron Zeitlin :

 

"A New York je suis un homme

A Varsovie je suis une ombre

Ombre éternelle dans une maison qui n'est plus.

Non, non, je ne puis sortir d'ici,

De cette maison qui n'existe plus,

A Varsovie qui fut et qui ne sera plus." (5)

 

(1) Prix de ce n°2 hors-série : 10 Euros. Pour votre commande :

- soit par internet : TSAFON (voir Liens) ;

- soit depuis la France, par chèque au CCP 398575 D Lille, envoyé par courrier à Danielle Delmaire (TSAFON), 62 rue A. Lefèvre, 59650 Villeneuve d'Ascq,

- ou depuis l'étranger, par chèque avec IBAN : FR26 2004 1010 0503 9857 5D02 637 et BIC : PSSTFRPPLIL.

(2) P. 22. Fragment du "Chant du peuple juif massacré".

(3) P. 38.

(4) P. 52. Note de TSAFON sur ce "Chant des partisans" : "Evoque la résistance héroïque d'une jeune fille de Vilna qui participa au sabotage d'un train allemand."

Pour mémoire, à Londres et en 1942, Anna Marly composa elle aussi un "Chant des partisans" dont les paroles furent réécrites ensuite par Joseph Kessel et par Maurice Druon.

En 1943, Anna Marly pour la musique et Emmanuel d'Astier de la Vigerie pour les paroles, créèrent une "Complainte du partisan" que Léonard Cohen sauva de l'oubli en 1969 ("The partisan", album : "Song from a room").

(5) P. 80. Fragment de "L'éclair noir".

 

Remerciements à Danielle Delmaire, directrice de publication, qui a permis la reproduction de ces quelques fragments poétiques. Faut-il rappeler que ce professeur de l'Université de Lille 3 (qui vient d'accéder à l'éméritat), est également membre d'honneur de l'Association pour la Mémoire du Judenlager des Mazures ?  (voir : Illustrations : ASSOCIATION)

 

 

 Evoqués par Yitzhaq Katzenelson, les massacres collectifs de Polnar (haGalil.com)  

 

 

Publié dans Bibliothèque

Commenter cet article