P. 138. Le 1er tour des Présidentielles est aussi le dernier pour Le Pen

Publié le par Jean-Emile Andreux

Ont voté deux localités chères aux descendants de déportés du Judenlager : Les Mazures (Ardennes) et Aubenton (Aisne).


Page 83  du blog, avait été saluée la résistance démocratique qui en Belgique - et à Anvers en particulier - avait empêché lors des dernières élections communales (= municipales) le Front National et son équivalent flamand, le Vlaams Belang, d'accéder au pouvoir dans ne serait-ce qu'une seule localité.

Si d'aucuns en étaient choqués, faut-il remémorer qu'à Anvers, par exemple, et sous l'occupation, ce sont aussi les autorités communales et leur police qui ont collaboré on ne peut plus activement à la persécution des juifs - et pas seulement sous la pression allemande (p. 128). Toute résurgence d'une idéologie raciste et nostalgique du fascisme ne peut laisser indifférent. Encore moins à la lumière de l'histoire.

"Mutatis mutandis", et pour les présidentielles françaises, les résultats électoraux aux Mazures et à Aubenton (p. 136) importent grandement eux aussi. Ne serait-ce que pour confirmer si le passé empêche ou non le présent de bégayer. Car comment oublier les propos - et les condamnations - de Le Pen pour notamment :

- "l'apologie de crimes de guerre dont la déportation" (jugement en 1971)
- "antisémitisme insidieux" (1981)
- "provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale" (1987)
- "banalisation de crimes contre l'humanité et consentement à l'horrible" (1991)
- "injure publique" : "Durafour à gaz" (1993)
- "banalisation de crimes contre l'humanité" (1997)
- sa déclaration "je crois à l'inégalité des races" (1998)
- le scandaleux "point de détail de l'histoire" à propos des chambres à gaz (2000)
- "incitation à la haine raciale" (2004).





Présidentielles : 1er tour 2002 / 1er tour 2007




Les Mazures 

-  Mégret 3, 79 %
- Le Pen 31,92  / Le Pen + Mégret 19,18

- Bayrou 1,34 / 12,08

- Chirac 17,41 / Sarkozy 28,06

- Jospin 13,84 / Royal 25,04

Ardennes


- Mégret 3,60
- Le Pen 22,92 / Le Pen + Mégret 16,20

- Bayrou 5,61 / 14,23

- Chirac / Sarkozy 29,04

- Jospin / Royal 24,56

Très nette chute de Le Pen aux Mazures par rapport à 2002, même s'il reste près de 3% au-dessus de la moyenne des Ardennes





Aubenton


- Mégret 3,68
- Le Pen 26,63 / Le Pen + Mégret 24,87

- Bayrou 4,53 / 10,30

- Chirac 23,23 / Sarkozy 29,40

- Jospin 15,30 / Royal 21,11

Aisne

- Mégret 2,61
- Le Pen 21,22 / Le Pen + Mégret 17,28

- Bayrou 5,34 / 13,51

- Chirac 18,82 / Sarkozy 29,30

- Jospin 15,36 / Royal 23,42

En comparaison avec la moyenne départementale, le candidat Le Pen a néanmoins encore décroché 7,5 % supplémentaires à Aubenton.


Ces chiffres ont pour source le Ministère de l'Intérieur.          




Publié dans Ardennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thomas 24/04/2007 09:08

A Aubenton, l'extrême-droite passe donc de 107 voix à 94 ; aux Mazures, de 160 à 108 voix.108 voix pour le candidat qui a trouvé que l'occupation allemande n'était "pas inhumaine", 108 voix qui sont d'accord avec celui qui a qualifié ce qui s'est passé aux Mazures de "bavures". En ces temps de profanation de cimetière, prenons-le comme une bonne nouvelle. Mais à quel prix ? Celui de l'extrêmisation de la droite ?Merci pour ce travail Jean-Emile. Chaque post est une lumière.

Danielle Delmaire 23/04/2007 15:40

A la lecture de ces résultats, on cemprend qu'une partie de la population d'Aubenton a oublié les valeurs qui ont guidé les actes héroïques d'Emile Fontaine et que les élus n'ont pas bien compris l'enjeu d'un texte correct sur la plaque.

Rachel Kamienker 23/04/2007 10:19

C'est pire chez vous que dans nos banlieues lyonnaises. Enfin, on s'en tire bien...R. Kamienker, fille de déporté des Mazures mort à Auschwitz